15/08/2017

Blépharoplastie ou chirurgie des paupières meilleure solution

Qu’est-ce que la blépharoplastie ?

La blépharoplastie est une chirurgie correctrice des paupières. Elle permet de supprimer les traces du vieillissement et de la fatigue. Elle peut s’effectuer sur la partie supérieure ou inférieure des paupières.

Elle permet entre autres, de redonnera un regard jeune et délicat et, garantit un effet durable obtenu sans douleur.

Cette opération chirurgicale est souvent conseillée en addition à un lifting frontal ou cervico-facial pour toucher l’intégralité de la zone du haut du visage et ainsi, procurer un rajeunissement complet du visage.

Blépharoplastie (ou chirurgie esthétique des paupières)

A qui s’adresse-t-elle ?

La blépharoplastie des paupières supérieures s’adresse au patient souffrant de paupières supérieures trop lourdes, qui donne au regard un aspect triste et forme un repli de peau au niveau du coin externe de l’œil, on appelle cet effet « l’effet casquette ».

Cet effet casquette pèse sur les cils et rend l’ouverture de l’œil plus ou moins difficile, dans certain cas, il peut même rendre le maquillage très difficile voire impossible à appliquer.

Néanmoins, la pratique d’une blépharoplastie n’est pas toujours conseillée au patient lorsqu’il souffre de l’effet casquette ; en effet, un lifting frontal peut être suffisant lorsque le patient souffre d’une chute des sourcils.

Comment se déroule l’intervention ?

Le chirurgien va pratiquer une incision au niveau du pli naturel du creux de la paupière, en tâchant de masquer les cicatrices au maximum. La seule cicatrice qui restera visible quelques mois sera celle située au niveau externe, elle sera placée dans le pli de la patte d’oie.

Une fois ces incisions réalisées, le chirurgien va éliminer les excès cutané, l’hypertrophie du muscle orbiculaire et enfin, la graisse causant le gonflement près du nez.

L’intervention va durer entre 45 min et 1h et se pratiquera sous anesthésie locale. Le patient ne sera ensuite hospitalisé que quelques heures, mais devra être immobilisé pendant une à deux semaines.

Quelles sont les suites opératoires ?

Le patient pourra ressentir une petite gêne lorsqu’il fermera les yeux pendant quelques jours, de même qu’il pourra être plus ou moins photosensible ; le patient devra donc se protéger du soleil pendant les six premiers mois suivant l’intervention.

Dans la majorité des cas, le patient souffrira de petites ecchymoses supérieures et inférieures, qui s’estomperont naturellement au bout d’une dizaine de jours.

Pour finir, le patient devra se faire retirer les sutures au bout du cinquième jour et pourra ensuite se maquiller normalement.

La blépharoplastie des paupières inférieures

xblepharoplastie-300x231.jpg.pagespeed.ic.pbL141Acf-.jpg

A qui s’adresse-t-elle ?

La blépharoplastie des paupières inférieures s’adresse principalement au patient souffrant de yeux cernés ; toutefois, les cernes traitées par la blépharoplastie sont à dissocier des cernes dues à la teinte naturelle, foncée ou bistre de la paupière inférieure, la blépharoplastie traite uniquement les cernes liées à l’excès de peau et au relâchement musculaire.

Blepharoplastie-tout-savoir-sur-la-chirurgie-des-paupieres.jpg

Comment se déroule l’intervention ?

La blépharoplastie des paupières inférieures pourra être réalisée selon deux techniques :

  • La technique classique qui consistera en une incision au niveau inférieur des cils, qui se prolongera au niveau de la patte d’oie ; ces incisions permettront de traiter les relâchements cutanées et musculaires importants.
  • La technique d’ablation des hernies graisseuses par voie conjonctivale quant à elle, ne laissera aucune cicatrice. Elle sera privilégiée dans le cas d’un relâchement cutané peu important et de petites ridules.

Dans chacun des cas, l’intervention durera en moyenne une heure et s’effectuera sous anesthésie locale ou générale, selon les besoin du patient.

A la suite de l’opération, le patient devra être hospitalisé pendant une journée et parfois une journée et une nuit.

Quelles sont les suites opératoires ?

Le patient pourra souffrir d’un gonflement de la paupière inférieure et d’ecchymoses pendant 10 à 15 jours ; de même, dans des cas plus rare, un œdème conjonctival pourra se manifester et donner au patient l’impression de souffrir d’une conjonctivite. Néanmoins, ces effets disparaitront en quelques jours et, seront traités localement.

Au bout du 5ème jour, le patient pourra retirer les fils de suture.

Résultats d’une chirurgie esthétique des paupières

La blépharoplastie de la paupière inférieure comme supérieure garantit des résultats impressionnants : le regard va être grandi, plus ouvert et, le visage aura un aspect plus jeune et joyeux.

Les résultats définitifs seront constatables dans les 3 à 6 mois suivants l’intervention.

 
 

28/07/2017

Ce qu’il faut savoir sur la rhinoplastie ?

La rhinoplastie, appelée également la chirurgie du nez ou encore la chirurgie nasale est  l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus prisées dans le monde.

Cette opération a pour objectif de remodeler et d’améliorer l’apparence du nez afin de l’harmoniser avec les autres parties du visage.

Cette intervention peut être le remède aux défauts et problèmes suivants :

  • Un problème de taille : nez trop petit, trop grand ou trop large
  • Un problème de forme : nez bossu ou crochu et pointe trop large, trop étroite ou trop longue
  • Problèmes de déviation de la cloison qui causent des difficultés respiratoires dans ce cas, la rhinoplastie sera associée à une septoplastie qui sert à repositionner la cloison nasale déviée.

La chirurgie nasale peut être réalisée seule ou en association avec d’autres interventions de chirurgie esthétique comme la chirurgie des paupières, le lifting du visage. Le chirurgien peut l’associer à une intervention chirurgicale telle que la septoplastie qui a un objectif purement fonctionnel.

A quel âge peut-on réaliser cette opération du nez ?

Notre nez est composé de 4 sous-unités qui sont; la pointe, le dorsum, les narines, la racine. Les défauts esthétiques de chacune de ces composantes peuvent être traités par une rhinoplastie.

Il est fortement conseillé de recourir à cette intervention à partir de l’âge de 16 ans, afin de s’assurer du bon développement de la structure osseuse et du cartilage.

Quelles sont les différents types de la chirurgie nasale ?

Les types la rhinoplastie sont regroupés en trois grandes classes selon le défaut du nez et l’objectif de la chaque intervention :

  • Une rhinoplastie primaire : Cette intervention permet de corriger pour la première fois les imperfections congénitales ou acquises du nez
  • Une rhinoplastie secondaire : elle permet de corriger les défauts non résolus ou causée lors d’une rhinoplastie précédente.
  • Une rhinoplastie ethnique : Cette chirurgie est destinée surtout aux patients d’origine asiatique ou africaine ayant une peau, des tissus sous-cutanés, des structures ostéo-cartilagineuses différents ce qui la rend beaucoup plus complexe que les autres techniques.

Les techniques de la chirurgie du nez :

Nous distinguons deux différentes techniques de la chirurgie du nez dont seul le chirurgien esthétique décide de l’approche chirurgicale à adopter.

  • Rhinoplastie ouverte : cette technique est destinée aux patients qui désirent corriger les problèmes de forme ou de taille et les problèmes de déviation de la cloison. Plusieurs incisions sont pratiquées y compris l’incision à la base de la pyramide nasale. Cette technique est moins compliquée que la rhinoplastie fermée étant donnée qu’elle permet au chirurgien de voir les défauts à corriger au niveau des structures osseuses et cartilagineuses.
  • Rhinoplastie fermée : Cette technique est destinée à tous ceux qui ont des petites imperfections au niveau de leur nez sans avoir de la déviation de la pyramide nasale. Toutes les incisions sont réalisées à l’intérieur du nez tout en utilisant de la lumière. Cette technique doit être réalisée par un chirurgien très qualifié vu que toutes les modifications de la pyramide nasale sont pratiquées en passant par les narines.

 

19/06/2017

Témoignages de patients suite à une lipoaspiration

Complexés par les amas de graisse situés sur une ou plusieurs régions de leur silhouette. Nadine, David ont finalement réalisé leur rêve de subir une liposuccion pour affiner leur corps et lutter contre les excès de graisse.

Témoignage de David, 42 ans :

Je suis un développeur informatique, je passe presque toute la journée en position assise devant mon ordinateur ce qui a favorisé le stockage de la graisse d’avantage sur mon ventre.  

Je n’avais pas le temps ni le courage pour les régimes et le sport, j’étais à la recherche d’une solution rapide et efficace. La chirurgie était l’unique traitement qui peut satisfaire mes besoins.

J’ai contacté mon meilleur ami qui était un plasticien et qui m’a encouragé à subir une liposuccion qui cible à la fois mon ventre et mes poignées d’amour.

L’intervention s’est très bien passée, je n’ai même pas ressentie de douleurs. Mon chirurgien m’a enlevé 4.7 litres de graisse.

Depuis ma chirurgie, je mange des repas sains et équilibrés et je fais une marche deux fois par semaine.

Le résultat final n’est pas encore visible, mais je suis heureux et satisfait.

Témoignage de Nadine, 38 ans :

Avant ma liposuccion, j’étais très mal dans ma peau à cause de ma culotte de cheval qui ne m’empêche à porter ce que je veux.

Lorsque j’ai vu le résultat étourdissant de la chirurgie d’extraction de graisse que m’a copine a eu recours pour traiter les excès graisseux u niveau de son ventre. Je me suis dit que je ne peux plus rester comme ça.

J’ai un chirurgien esthétique de renommée qui m’a tout expliqué sur le mode opératoire, le résultat, les cicatrices.

L’intervention de lipoaspiration s'est bien déroulée. Pas de douleur, pas de complications, juste des courbatures et des bleus et un gonflement qui n’ont pas duré longtemps.

Je suis très satisfaite du résultat. Grâce à cette opération, j’ai plus confiance en moi